Début secteur de contenu

Début navigateur

Fin navigateur



La Suisse soutient le financement du nouveau sarcophage de Tchernobyl par la BERD

Berne, 15.05.2008 - La conseillère fédérale Doris Leuthard, gouverneur suisse auprès de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD), participera à la 17e assemblée annuelle de la BERD, qui se tiendra les 18 et 19 mai 2006 à Kiev, Ukraine. A cette occasion, le Conseil des gouverneurs adoptera la nomination de l'Allemand Thomas Mirow à la présidence de la BERD. Il décidera aussi, pour la première fois, d'une allocation des bénéfices annuels de la banque à d'autres objets que ses réserves et notamment au financement du nouveau sarcophage de Tchernobyl.

A l'assemblée de cette année, le Conseil des gouverneurs de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) est invité à nommer un successeur au président sortant, Jean Lemierre. Le candidat à la succession est Thomas Mirow, ancien secrétaire d'Etat au ministère des finances allemand. Il sera le second président d'origine allemande.

Avec des bénéfices qui s'élèvent à 1,1 milliard d'euros en 2007, la banque démontre, pour la troisième année consécutive, sa bonne gestion. Comme la BERD satisfait à ses devoirs statutaires en matière de réserves, il est proposé, pour la première fois, qu'elle distribue une partie (250 millions d'euros) de ses bénéfices à d'autres objets dont : i) un fonds doté de 115 millions d'euros et destiné à financer des projets d'assistance technique et à soutenir le développement des infrastructures; les pays dont la transition est la moins avancée en seront les principaux bénéficiaires; ii) une allocation unique de 135 millions d'euros à deux fonds de sécurité nucléaire gérés par la banque dont les activités portent essentiellement sur la consolidation de la sécurité de la centrale nucléaire de Tchernobyl. La Suisse soutient ces développements.

La Suisse considère la BERD comme un partenaire important dans la mise en œuvre de sa politique de développement à l'Est. Elle la soutient dans la réalisation de ses activités par le biais de cofinancements, de participations et de garanties, mais également par des initiatives spécifiques. La Suisse collabore ainsi avec la BERD dans le cadre d'un programme concernant les flux de transferts vers les pays balkaniques.

Adresse pour l'envoi de questions:

Jörg Al. Reding, ambassadeur, SECO, chef Coopération et Développement économiques,
tél. +41 (0)31 324 07 53

Auteur:

Département fédéral de l'économie, de la formation et de la recherche
Internet: http://www.wbf.admin.ch
Recherche plein texte



http://www.seco.admin.ch/aktuell/00277/01164/01980/index.html?lang=fr