Secrétariat d'Etat à l'économie SECO

La présente édition est conçue pour les navigateurs sans soutien CSS suffisant et s'adresse en priorité aux malvoyants. Tous les contenus peuvent également être visualisés à l'aide de navigateurs plus anciens. Pour une meilleure visualisation graphique, il est toutefois recommandé d'utiliser un navigateur plus moderne comme Mozilla 1,4 ou Internet Explorer 6.

Début sélection langue



Début secteur de contenu

Début navigateur

Fin navigateur



Unissons-nous contre le chômage des jeunes

Berne, 28.04.2009 - La situation sur le marché du travail et les perspectives économiques donnent à penser qu’en été 2009, les jeunes auront davantage de peine à trouver un emploi au terme de leur apprentissage. Il est nécessaire d’unir les efforts pour lutter contre le chômage des jeunes. Forte de cette conviction, la conseillère fédérale Doris Leuthard, cheffe du Département fédéral de l'économie (DFE), s’est jointe aux partenaires sociaux pour inciter les entreprises et les pouvoirs publics à maintenir et à développer leur offre en matière de formation et de perfectionnement.

Le chômage des jeunes est au centre des préoccupations de la population. Les jeunes sont tout particulièrement affectés par les ralentissements conjoncturels du fait que l'expérience exigée par les entreprises leur manque en général. En mars 2009, 5,1 % des jeunes âgés de 20 à 24 ans étaient sans emploi, alors que le taux de chômage moyen affichait 3,4 %.

Lors de la conférence de presse qui s'est tenue le 28 avril 2009 à Berne, Doris Leuthard, cheffe du DFE, Thomas Daum et Hans-Ulrich Bigler, directeurs respectivement de l'Union patronale et de l'Union suisse des arts et métiers, et Daniel Lampart, chef économiste de l'Union syndicale suisse, ont souligné la nécessité de resserrer leur collaboration pour lutter contre le chômage des jeunes. Le DFE s'associe donc aux partenaires sociaux pour exhorter les entreprises privées, les communes et les administrations à ne pas supprimer des emplois au dépens des jeunes dans la crise économique que nous traversons. Cet appel commun qui s'adresse aux employeurs peut se résumer sous le slogan « maintenir les places d'apprentissage, réengager les anciens apprentis et créer éventuellement des places de stage ».

Par ailleurs, la conseillère fédérale Doris Leuthard a présenté un dépliant destiné aux jeunes et aux employeurs, qui fait état des instruments permettant de lutter contre le chômage des jeunes et signale les services auxquels les jeunes demandeurs d'emploi peuvent s'adresser. Ce dépliant a été envoyé aux organismes compétents œuvrant sur le marché du travail.

Adresse pour l'envoi de questions:

Simone Hug, service de presse du DFE, tél. 031 322 20 25

Auteur:

Département fédéral de l'économie, de la formation et de la recherche
Internet: http://www.wbf.admin.ch
Recherche plein texte

Références supplémentaires:


Secrétariat d'Etat à l'économie SECO
Contact | Informations juridiques
http://www.seco.admin.ch/aktuell/00277/01164/01980/index.html?lang=fr