Secrétariat d'Etat à l'économie SECO

La présente édition est conçue pour les navigateurs sans soutien CSS suffisant et s'adresse en priorité aux malvoyants. Tous les contenus peuvent également être visualisés à l'aide de navigateurs plus anciens. Pour une meilleure visualisation graphique, il est toutefois recommandé d'utiliser un navigateur plus moderne comme Mozilla 1,4 ou Internet Explorer 6.

Début sélection langue



Début secteur de contenu

Début navigateur

Fin navigateur



Situation économique en Suisse et mesures de stabilisation

Berne, 29.05.2009 - Lors de sa séance du 29 mai 2009, le Conseil fédéral s’est penché sur la situation économique actuelle et le bilan des mesures de stabilisation conjoncturelle prises à ce jour, et a approuvé le rapport «Situation économique en Suisse et mesures de stabilisation» élaboré en réponse à un postulat de la Commission de l’économie et des redevances. Il se déterminera à la mi-juin concernant la nature et l’ampleur d’éventuelles mesures de stabilisation supplémentaires.

L'économie suisse est de plus en plus touchée par la crise économique mondiale. Selon les récentes prévisions de différents instituts, il faudra attendre 2010 pour voir les premiers signes d'une timide reprise. Le Conseil fédéral s'attend en outre à une détérioration notable de la situation sur le marché du travail dans les mois à venir, accompagnée de baisses du revenu des ménages.

Pour autant que l'on puisse en juger à ce stade, les mesures prises par la Banque nationale suisse et le Conseil fédéral semblent porter leurs fruits. Les dépenses consenties en réponse à la conjoncture ont été conçues de sorte à permettre la réalisation de projets à très brève échéance. Cette stratégie s'est concrétisée par un large éventail de mesures dans le domaine des infrastructures et de l'énergie.

Dans l'hypothèse où des mesures supplémentaires se révéleraient nécessaires, celles-ci devraient davantage viser à atténuer les conséquences de la récession et à favoriser le retour à la croissance, selon les trois axes prioritaires suivants:

  1. mesures destinées à éviter les décisions aggravant la récession ou à en restreindre les effets;
  2. mesures visant à endiguer la montée du chômage;
  3. poursuite de la politique de croissance et mesures de promotion de la place économique.

Le Conseil fédéral décidera à la mi-juin de la nature et de l'ampleur d'éventuelles mesures supplémentaires, à la lumière des prévisions des principaux instituts conjoncturels de Suisse.

Adresse pour l'envoi de questions:

Aymo Brunetti, SECO, chef de la Direction de la politique économique, tél.: 031 322 21

Auteur:

Département fédéral de l'économie, de la formation et de la recherche
Internet: http://www.wbf.admin.ch


Secrétariat d'Etat à l'économie SECO
Contact | Informations juridiques
http://www.seco.admin.ch/aktuell/00277/01164/01980/index.html?lang=fr