Secrétariat d'Etat à l'économie SECO

La présente édition est conçue pour les navigateurs sans soutien CSS suffisant et s'adresse en priorité aux malvoyants. Tous les contenus peuvent également être visualisés à l'aide de navigateurs plus anciens. Pour une meilleure visualisation graphique, il est toutefois recommandé d'utiliser un navigateur plus moderne comme Mozilla 1,4 ou Internet Explorer 6.

Début sélection langue



Début secteur de contenu

Début navigateur

Fin navigateur



Les femmes dans des fonctions dirigeantes : les clés de la réussite

Berne, 03.03.2011 - Compter plus de femmes dans les postes à responsabilités? C’est non seulement possible, mais dans l’intérêt même des entreprises. Le Secrétariat d'Etat à l'économie SECO met à disposition un recueil de bonnes pratiques destiné aux milieux économiques. L'Union patronale suisse et l'Union suisse des arts et métiers soutiennent cette initiative.

Les statistiques les plus récentes le démontrent: au sein des entreprises établies en Suisse, les femmes sont encore sous-représentées dans les fonctions dirigeantes. La situation ne s'est pas substantiellement améliorée depuis environ une décennie. Et pourtant – plusieurs études le prouvent – une proportion équilibrée de femmes dans les hautes sphères de l’entreprise contribue largement à son succès. Aujourd’hui, pour nombre de chefs d'entreprise, il est établi que les équipes mixtes sont plus créatives et répondent mieux aux attentes des clients.

Le recueil de bonnes pratiques "Les femmes dans des fonctions dirigeantes : les clés de la réussite", publié par le SECO, fournit des exemples d'entreprises de tailles différentes ayant réussi à accroître leur représentation féminine. Les responsables de ces entreprises attestent de la nécessité de miser sur les femmes et livrent leurs méthodes.

Les directeurs de l’Union patronale suisse et de l’Union suisse des arts et métiers, Thomas Daum et Hans-Ulrich Bigler, soutiennent cette initiative. Thomas Daum souligne la nécessité, pour les entreprises, de prendre conscience du fait qu'elles ne peuvent pas se passer des femmes dans leurs organes dirigeants et appelle de ses vœux une mobilisation ciblée des directions et un changement fondamental de culture et d'approche stratégique. Hans-Ulrich Bigler, pour sa part, encourage les PME à exploiter plus systématiquement leurs atouts dans ce domaine, tels que le contact direct et la visibilité immédiate des talents émergents, afin d'emporter la course à l'acquisition des meilleures personnes.

Adresse pour l'envoi de questions:

Anne Küng Gugler, cheffe suppléante Analyse du marché du travail et politique sociale, SECO, tél. 031 322 27 85 ; anne.kueng@seco.admin.ch

Auteur:

Secrétariat d'Etat à l'économie
Internet: http://www.seco.admin.ch


Secrétariat d'Etat à l'économie SECO
Contact | Informations juridiques
http://www.seco.admin.ch/aktuell/00277/01164/01980/index.html?lang=fr