Début secteur de contenu

Début navigateur

Fin navigateur



Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE)

L'OCDE réunit 34 Etats membres dans un cadre qui leur donne la possibilité de discuter, de revoir et d'améliorer leur politique économique, des finances, de l'éducation, scientifique, sociale, de l'environnement et de développement. Dans le contexte de la globalisation, l'OCDE permet aux gouvernements d'échanger des informations et expériences et de s'efforcer de trouver ensemble des solutions à des problèmes similaires. Une très grande importance est attachée à une meilleure coordination et cohérence en matière de politique économique nationale et internationale.

Château de la Muette, siège de l'OCDE
Château de la Muette, siège de l'OCDE, © OCDE

Qu'est-ce que l'OCDE?

  • Création en 1961
  • Siège à Paris
  • 34 pays membres
  • 354 millions € de budget annuel
  • 2'500 agents du Secrétariat
  • 250 nouvelles publications par an

Que fait l'OCDE?

L'OCDE a pour mission d'aider ses pays membres à:

  • soutenir une croissance économique durable 
  • développer l'emploi 
  • élever le niveau de vie 
  • maintenir la stabilité financière 
  • aider les autres pays à développer leur économie 
  • contribuer à la croissance du commerce mondial 

Comment travaille l'OCDE?

Les gouvernements des pays membres se regroupent régulièrement en comités pour:

  • comparer leurs expériences (« peer reviews ») 
  • chercher des réponses à des problèmes communs 
  • identifier les bonnes pratiques 
  • développer des standards internationaux 
  • coordonner leurs politiques nationales et internationales

L'OCDE et son Secrétariat élaborent des statistiques, des analyses et des prévisions économiques et sociales.

Qu'apporte l'OCDE à la Suisse?

  • Plate-forme internationale pour la défense des intérêts de la Suisse 
  • Possibilité de contribuer à la définition de standards internationaux 
  • Apprentissage par les pairs (« peer learning »)
  • Arguments pour réformes structurelles nécessaires mais politiquement difficiles
  • Domaines d'intérêt particulier : investissement, concurrence, fiscalité, développement, santé et innovation.

L'avenir de l'OCDE

  • Constat : risque de perte d'influence et de poids économique face à de nouveaux acteurs
  • Objectif : plateforme de la mondialisation
  • Trois pays candidats à l'adhésion : la Russie, la Colombie et la Lettonie
  • Coopération intensifiée en vue de l'ouverture de discussions en 2015 pour une éventuelle adhésion : Costa Rica et Lituanie 
  • Engagement renforcé avec les « global players » de demain : Brésil, Chine, Inde, Indonésie, Afrique du Sud. 

Fin secteur de contenu



http://www.seco.admin.ch/themen/00513/00527/index.html?lang=fr