Matières premières

Le secteur des matières premières a acquis au fil des années une grande importance économique pour la Suisse. Cette situation place la Suisse devant plusieurs défis : d'un côté, elle doit faire face à une vive concurrence internationale, et de l'autre, l'extraction des matières premières est soumise à des défis concernant le respect des droits de l'homme, l'observation des normes sociales et environnementales et la transparence des flux financiers. La Suisse entend maintenir la qualité des conditions-cadre mises en place dans ce secteur, tout en s'attachant à réduire les risques existants.

rohstoffberichtL

A l'échelle mondiale, la Suisse est traditionnellement une place de négoce importante de matières premières. Durant ces dernières années, l'importance du secteur des matières premières en Suisse a considérablement augmenté. Notre pays abrite quelques-unes des plus grandes entreprises de négoce de matières premières, mais également un grand nombre d'entreprises d'une taille plus réduite; toutes œuvrent presque exclusivement sur le plan international.

Selon les estimations, quelque 500 entreprises et 10 000 personnes travaillent dans le secteur des matières premières, qui inclut, en plus du négoce, le fret, le financement du commerce, ainsi que l'inspection et le contrôle des marchandises.  Les recettes issues du commerce de transit ont légèrement baissé entre 2014 et 2015 et s’élevaient selon l’enquête de la Banque nationale suisse à 24,84 milliards de francs en 2015 (2014: 26,55 milliards). Si les recettes tirées du commerce de transit se sont inscrites en léger repli ces trois dernières années par rapport aux pics de 2010 et 2012, elles représentent tout de même encore environ 3,8 % du PIB de la Suisse.

Le négoce de matières premières, qui se déroule sur un marché global, est important non seulement pour la Suisse, mais aussi pour le monde entier. Il revêt une fonction d'allocation majeure et permet que les matières premières de pays affichant des excédents parviennent aux pays qui n'en ont que peu ou pas du tout. Un marché des matières premières ordonné, fonctionnel et responsable contribue sur le plan mondial à une croissance économique durable. Grâce à son secteur des matières premières, la Suisse fournit à cet égard une contribution significative.

En raison de l'intérêt croissant du public pour le secteur des matières premières et de l'importance de ce thème pour la politique intérieure et la politique extérieure, le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE), le Département fédéral des finances (DFF) et le Département fédéral de l'économie, de la formation et de la recherche (DEFR) ont mis sur pied, au printemps 2012, une plateforme dédiée aux matières premières, dans le but d'améliorer le flux d'informations au sein de l'administration fédérale et de rédiger un rapport de base concernant les matières premières en Suisse.

Dernière modification 04.05.2017

Début de la page

https://www.seco.admin.ch/content/seco/fr/home/Aussenwirtschaftspolitik_Wirtschaftliche_Zusammenarbeit/Wirtschaftsbeziehungen/Rohstoffe.html