Coronavirus

corona_webseite

Mesures en faveur du tourisme suisse

Le secteur touristique a été frappé très rapidement et de plein fouet par la crise du COVID-19. De nombreuses entreprises ont vu la demande s’effondrer en peu de temps. Elles sont confrontées à une véritable vague d’annulations, et les nouvelles réservations sont rares. Cette situation découle de l’insécurité ressentie par les populations dans le monde ainsi que des mesures visant à endiguer la propagation du virus. Elle affecte à la fois le tourisme d’affaires dans les villes et le tourisme alpin des régions rurales. Des mesures ont été mises en œuvre par l’intermédiaire des instruments de promotion touristique pour soutenir ce secteur fragilisé par la pandémie.

Des mesures d’urgence ont déjà été mises en œuvre dès février 2020 dans le cadre des instruments de promotion du tourisme. Il s’agissait principalement d’activités d’information et de conseil ainsi que de mesures destinées à surmonter des pénuries de liquidités.

Le  Conseil fédéral a arrêté un vaste train de mesures pour atténuer les conséquences économiques de la propagation du coronavirus. Ces mesures concernent également l’industrie du tourisme.

Plus d’informations

Société suisse de crédit hôtelier (SCH)

La Confédération renforce son soutien en renonçant au remboursement du reliquat du prêt supplémentaire accordé à la Société suisse de crédit hôtelier (SCH), qui est arrivé à échéance à la fin de 2019. La SCH dispose ainsi de 5,5 millions de francs supplémentaires à consacrer à des prêts pour le financement rétroactif des investissements des établissements d’hébergement, que ces derniers ont financés par le biais de leur cash-flow ces deux dernières années.

Nouvelle politique régionale (NPR)

Dans le cadre de la politique régionale, les prêts de la Confédération en faveur de projets (dont 60 % relèvent du domaine du tourisme) s’élèvent actuellement à 530 millions de francs environ. La loi prévoit que la gestion de ces prêts est déléguée aux cantons. Afin de mettre plus de liquidités à la disposition des emprunteurs, la Confédération autorise les cantons à plus de flexibilité dans la gestion des possibilités de report de paiement. Cela devrait notamment aider à court terme le secteur des remontées mécaniques, où les amortissements échoient souvent après la saison hivernale.

Suisse Tourisme : Plan de relance

Lors de la session extraordinaire qui s’est tenue début mai 2020, le Parlement a approuvé un montant supplémentaire de 40 millions de francs en faveur de Suisse Tourisme, en assortissant l’utilisation des fonds à la condition générale suivante : consacrer la moitié du montant pour alléger la charge des partenaires touristiques de Suisse Tourisme. En outre, les fonds supplémentaires devront être affectés à la promotion d’un tourisme durable et privilégier le tourisme intérieur. Enfin, ils devront être utilisés en veillant à ce que les offres soient proposées à des prix attrayants. Les modalités de l’utilisation de cette manne sont réglées dans une convention entre le SECO et Suisse Tourisme visant à permettre une injection rapide des fonds.

Plateforme d’information de Suisse Tourisme

Innotour

Nous sommes là pour vous aider dans le cadre de la promotion de projets Innotour : si vous avez des questions, veuillez vous adresser à votre interlocuteur auprès du secteur Politique du tourisme. En cas de problèmes de liquidités dans des projets Innotour en cours, le SECO se met volontiers à votre disposition pour trouver des solutions pragmatiques dans le cadre légal.

Dernière modification 30.06.2020

Début de la page

https://www.seco.admin.ch/content/seco/fr/home/Standortfoerderung/Tourismuspolitik/coronavirus.html