Affaires internationales du travail

Stabilité sociale, dialogue social et meilleure répartition des chances dans la mondialisation

L’ouverture des marchés et des sociétés représente l’une des conditions nécessaires à la garantie de la prospérité et de la démocratie. Certains changements dus à la mondialisation ont pour conséquence que tous ne profitent pas de la prospérité croissante. C’est la raison pour laquelle une protection sociale est nécessaire en vue de permettre à toutes les couches de la société de profiter au mieux des avantages de la mondialisation. Promouvoir cette dimension sociale sur le plan international est du ressort de l’état-major Affaires internationales du travail.

Nous représentons la Suisse auprès de l’Organisation internationale du travail (OIT), la seule institution tripartite des Nations Unies. L’OIT est chargée de promouvoir la justice sociale et de veiller au respect des droits de l’homme dans le monde du travail. Ses tâches principales résident dans la promotion des droits des travailleurs, l’appui à la création de places de travail respectant la dignité humaine, le développement de la protection sociale et l’incitation au dialogue social dans la recherche de solutions aux problèmes du monde du travail.

Dans un esprit de cohérence en matière de politique extérieure, nous encourageons le respect des normes fondamentales dans le domaine du travail auprès d’autres organisations internationales (p. ex. ONU, institutions Bretton-Woods, OMC). Nous nous engageons par ailleurs dans le monde entier en faveur du travail respectant la dignité humaine par l’introduction des nouvelles dispositions sur le «Commerce et le développement durable» dans le cadre des accords commerciaux bilatéraux et régionaux sur les programmes de coopération au développement économique. Ces programmes doivent contribuer au respect des droits des travailleurs, à la promotion d’entreprises durables, à la croissance de l’emploi et à la réduction de la pauvreté par la mise en place progressive d’un socle de protection sociale.

Nous contrôlons le respect des critères d’acceptabilité des conditions de production sur le plan social; ainsi, les carburants issus de matières premières renouvelables sont exonérés de l’impôt sur les huiles minérales conformément à la loi.

Enfin, nous sommes chargés de la rédaction et de la publication d’un rapport concernant la mise en oeuvre du pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels (Pacte I de l’ONU).

Dernière modification 04.02.2016

Début de la page

https://www.seco.admin.ch/content/seco/fr/home/seco/Staatssekretariat_fuer_Wirtschaft_SECO/direktion-fuer-arbeit/Internationale_Arbeitsfragen.html