Initiative du DFE visant à combattre la pénurie de personnel qualifié

Berne, 09.09.2011 - La Suisse doit se concentrer toujours plus sur sa propre main-d’œuvre qualifiée afin de faire face à l’impasse démographique qui s’annonce. Le conseiller fédéral Johann N. Schneider-Ammann a discuté aujourd’hui du nouveau rapport «Du personnel qualifié pour la Suisse» avec les représentants des partenaires sociaux et des cantons ainsi qu’avec les experts des milieux scientifiques et économiques. Ce document présente, à l’intention de la Confédération, des cantons et des milieux économiques, plus de 40 mesures destinées à améliorer efficacement la situation du personnel qualifié en Suisse en agissant au niveau du marché du travail et de la politique de la formation.

Nombre d’entreprises se trouvent d’ores et déjà confrontées à un défi de taille, à savoir trouver le personnel qualifié dont elles ont besoin à différents niveaux. Compte tenu de la mobilité grandissante des travailleurs, les professionnels sont toujours plus courtisés sur le marché du travail international. Les scénarios de l’évolution démographique établis par l‘Office fédéral de la statistique (OFS) montrent par ailleurs que le nombre d'actifs reculera à partir de 2020. Forte d’un taux d’activité de 79 % (2009), l’un des plus élevés sur le plan européen, la Suisse doit beaucoup plus cibler ces actions afin d’exploiter au mieux son potentiel de main-d’œuvre nationale.

Le rapport permet d’identifier les potentiels qui n'ont pas encore été exploités sur notre marché du travail. Les pistes à explorer concernent principalement cinq catégories de population: les jeunes non actifs et sans emploi, les adultes non actifs n’ayant pas suivi de formation professionnelle, les parents en charge de l’éducation de leurs enfants, les personnes qui souhaitent se réinsérer dans la vie professionnelle et les travailleurs âgés. Les mesures proposées visent à favoriser l’intégration sur le marché du travail des personnes présentant un potentiel de travail et à augmenter le taux d’occupation des adultes actifs occupés à temps partiel. Ces objectifs devraient être notamment atteints grâce à l’amélioration des conditions générales permettant de concilier vie familiale et vie professionnelle. Le rapport «Du personnel qualifié pour la Suisse» prévoit également des mesures à l’intention des actifs afin de les inciter à se former de manière continue et à relever leur niveau de qualification. Au chapitre de ces mesures figurent la validation des acquis de l’expérience et la multiplication des passerelles, des filières de reconversion et des formations de rattrapage. Une loi fédérale sur la formation continue serait une autre mesure capitale. A titre de complément, l’immigration pourrait également être facilitée dans le but de combler les déficits de personnel qualifié.

En mai 2011, le conseiller fédéral Johann N. Schneider-Ammann avait lancé l’initiative du DFE visant à combattre la pénurie de personnel qualifié et commandé le rapport «Du personnel qualifié pour la Suisse», qui est publié aujourd’hui. Lors d’une rencontre avec les représentants des cantons, des milieux scientifiques et économiques et des partenaires sociaux, ce rapport a été examiné et discuté, et des mesures supplémentaires ont été envisagées. Le rapport a par ailleurs été approuvé dans sa forme actuelle en tant que base de travail. La plupart des mesures peuvent être mises en œuvre immédiatement. Une base légale doit encore être élaborée pour certaines d’entre elles. Parallèlement à la mise en œuvre, les mesures seront complétées en association avec d’autres départements.


Adresse pour l'envoi de questions

Evelyn Kobelt, porte-parole du DFE, tél. 031 322 20 59, portable 079 301 71 72
Helen Stotzer, responsable du secteur Communication de l’OFFT, tél. 031 322 21 24, portable 079 639 02 50



Auteur

Département fédéral de l'économie, de la formation et de la recherche
http://www.wbf.admin.ch

Département fédéral de l'économie, de la formation et de la recherche
http://www.wbf.admin.ch

Dernière modification 20.03.2019

Début de la page

Contact

Demandes de medias

Veuillez adresser vos demandes de medias écrites à medien@seco.admin.ch  

Cheffe de la Communication et porte-parole

Antje Baertschi
tél. +41 58 463 52 75
fax +41 58 462 56 00
courriel

Chef suppléant de la Communication et porte-parole

Fabian Maienfisch
tél. +41 58 462 40 20
fax +41 58 462 56 00
courriel

Porte-parole

Livia Willi
tél. +41 58 469 69 28
fax +41 58 462 56 00
courriel

Imprimer le contact

News - Abonnement

https://www.seco.admin.ch/content/seco/fr/home/seco/nsb-news.msg-id-41055.html