Coronavirus : aide exceptionnelle pour stabiliser le marché des vins suisses

Berne, 20.05.2020 - Le 20 mai 2020, le Conseil fédéral a décidé par voie d’ordonnance de prendre une mesure exceptionnelle de soutien pour la vitiviniculture suisse. Comme dans toutes les régions vinicoles de l’Europe, le secteur a été particulièrement touché par la fermeture ordonnée des restaurants et l’interdiction des manifestations à la suite de la pandémie du COVID-19. Ainsi, le déclassement de vins d’appellation d’origine contrôlée (vin AOC) en vin de table et la réduction des rendements maximaux fixés par les cantons permettront de rééquilibrer le marché des vins suisses. L’aide financière se monte à 10 millions de francs.

Lors de sa séance du 20 mai 2020, le Conseil fédéral a approuvé l’ordonnance concernant l’aide financière exceptionnelle pour le déclassement de vins AOC en vin de table. Elle entrera en vigueur le 1er juin 2020. L’aide accordée constitue une mesure d’allégement du marché. Elle repose sur deux piliers :

  • Le déclassement des vins AOC en vin de table
  • La réduction des rendements maximaux par les cantons pour la vendange 2020.

Pour chaque litre de vin AOC déclassé, une contribution fédérale de 2 francs au maximum sera accordée. Les entreprises bénéficiaires participent à la mesure en dépréciant les vins et en les faisant passer dans la catégorie des vins de table qui seront utilisés principalement dans l’industrie alimentaire.

L’aide financière supplémentaire de la Confédération s’élève à 10 millions de francs. L’aide sera répartie proportionnellement selon la surface viticole des cantons. Des conditions équitables de participation sont ainsi créées pour toutes les entreprises viticoles de la Suisse. Après épuisement de l’aide fédérale, les cantons auront la possibilité de prendre le relais. Les aides cantonales supplémentaires et volontaires sont importantes pour atteindre les buts fixés. L’aide concernant la mesure d’allégement du marché s’ajoute à l’aide de la Confédération versée pour la promotion des ventes de vins suisses effectuée par la branche.

Pour le deuxième pilier, les cantons doivent respecter l’abaissement des rendements maximaux fédéraux, à 1,2 kilo par m2 pour les vins blancs AOC et 1 kilo par m2 pour les vins rouges AOC, s’ils souhaitent que leurs entreprises aient accès aux contributions au déclassement.


Situation difficile depuis la fin 2019

Depuis les mesures prises le 16 mars 2020 par le Conseil fédéral pour ralentir la propagation de COVID-19, en particulier la fermeture des restaurants et l’interdiction des manifestations, et depuis que ce type de mesures a aussi été pris dans les autres régions vinicoles de l’Europe, les ventes de vins ont chuté. De plus, le marché des vins suisses connaissait déjà une situation difficile due à des stocks importants de vins suisses à la fin de l’année 2019. La consommation de vins suisses l’an dernier a certes progressé pour la deuxième année consécutive mais elle n’a pas pu rééquilibrer le marché à la suite de l’abondante vendange 2018.


Adresse pour l'envoi de questions

Service de communication du SG DEFR
info@gs-wbf.admin.ch,
+41 58 462 20 07


Auteur

Conseil fédéral
https://www.admin.ch/gov/fr/accueil.html

Département fédéral de l'économie, de la formation et de la recherche
http://www.wbf.admin.ch

Dernière modification 12.02.2020

Début de la page

Contact

Demandes de medias

Veuillez adresser vos demandes de medias écrites à medien@seco.admin.ch  

Cheffe de la Communication et porte-parole

Antje Baertschi
tél. +41 58 463 52 75
courriel

Chef suppléant de la Communication et porte-parole

Fabian Maienfisch
tél. +41 58 462 40 20
courriel

Porte-parole

Nadine Mathys
tél. +41 58 481 86 47
courriel

Imprimer le contact

News - Abonnement

https://www.seco.admin.ch/content/seco/fr/home/seco/nsb-news.msg-id-79195.html