Produit intérieur brut au 3e trimestre 2021 : la reprise se poursuit

Berne, 26.11.2021 - Le PIB de la Suisse a progressé de 1,7 % au 3e trimestre, après une hausse de 1,8 % au trimestre précédent*. Grâce aux nouveaux assouplissements des mesures liées au coronavirus, la création de valeur s’est nettement accrue dans les secteurs des services concernés. Parallèlement, la consommation privée a fortement augmenté. Dans l’ensemble, le PIB dépassait de plus de 1 % son niveau du 4e trimestre 2019, soit d’avant la crise.

La majorité des restrictions sanitaires ont été levées ou fortement assouplies jusqu’à l’été. En conséquence, les plus fortes augmentations de valeur ont été enregistrées dans les services qui avaient été les plus touchés par ces mesures. La valeur ajoutée a bondi dans l’hôtellerie-restauration (+110,6 %) après la réouverture des établissements de restauration, et le retour des touristes étrangers. Au 3e trimestre, le niveau de création de valeur de l’ensemble du secteur est malgré tout resté nettement inférieur à celui d’avant la crise. Le domaine de l’art, du divertissement et des loisirs (+24,9 %) ** a lui aussi enregistré une très forte croissance dans le sillage des assouplissements. La population étant de nouveau plus mobile, le redressement s’est poursuivi dans le domaine des transports et de la communication (+4,4 %). La valeur ajoutée a également augmenté dans la plupart des autres secteurs des services.

La création de valeur a au contraire sensiblement reculé dans le commerce (‒3,9 %). Après la hausse marquée du trimestre précédent, les chiffres d’affaires se sont normalisés dans le commerce de détail (‒4,1 %). Les achats de denrées alimentaires, d’équipements domestiques et d’articles électroniques, notamment, ont diminué, alors que les dépenses de consommation consacrées aux voyages, à la restauration, aux loisirs et à la culture se sont nettement accrues. Dans l’ensemble, la consommation privée (+2,7 %) a poursuivi la reprise vigoureuse amorcée au trimestre précédent, et les importations*** ont progressé en conséquence (+3,1 %).

Les investissements dans la construction (+0,1 %) ont pratiquement stagné, et l’évolution de la valeur ajoutée a globalement été modeste dans le secteur de la construction (+0,2 %). Après un trimestre positif, les investissements en biens d’équipement (−1,3 %) se sont faiblement contractés. D’une part, les investissements dans la recherche-développement, volatils par nature, ont reculé après une forte croissance au trimestre précédent et, d’autre part, les problèmes d’approvisionnement observés à l’échelle mondiale ont ralenti les investissements dans le secteur automobile notamment.

Les perturbations des chaînes d’approvisionnement ont également eu des répercussions du côté de la production, qui a reculé dans certaines branches industrielles, comme la fabrication de produits métalliques et de véhicules. En revanche, l’industrie chimico-pharmaceutique a poursuivi sa forte progression. Dans l’ensemble, l’industrie manufacturière a enregistré une hausse considérable (+2,0 %). En conséquence, les exportations de marchandises**** ont augmenté (+2,3 %), tandis que les exportations de services ont diminué (‒2,2 %).

Remarques
Les Tendances conjoncturelles de l’hiver 2021/2022, à consulter sur le site
www.seco.admin.ch/pib, fournissent de plus amples informations sur le PIB au 3e trimestre 2021.
La pandémie de COVID-19 affecte également l’établissement des statistiques. Conformément aux recommandations d’Eurostat, l’office de statistique européen, les données de bases et les méthodes utilisées pour le calcul du PIB ont été révisées en détail afin d’exclure les effets de distorsion dus à la pandémie de coronavirus*****. Compte tenu de l’état actuel des données, et malgré toutes ces précautions, il n’est pas exclu que les chiffres présentés doivent subir des révisions plus importantes que d’ordinaire au cours des prochains trimestres.

* Variation réelle par rapport au trimestre précédent. L’évolution du PIB corrigé des événements sportifs est de 1,5 % au 3e trimestre, contre 1,6 % au 2e trimestre.
** Corrigé des événements sportifs : 9,4 %.
*** Services et marchandises, sans objets de valeur.
**** Sans objets de valeur.
***** Cf. https://ec.europa.eu/eurostat/data/metadata/covid-19-support-for-statisticians.


Adresse pour l'envoi de questions

Secrétariat d'Etat à l'économie SECO
Holzikofenweg 36
CH-3003 Berne
tél. +41 58 462 56 56
fax +41 58 462 56 00



Auteur

Secrétariat d'Etat à l'économie
http://www.seco.admin.ch

Dernière modification 20.12.2021

Début de la page

Contact

Demandes de medias

Veuillez adresser vos demandes de medias écrites à medien@seco.admin.ch  

Cheffe de la Communication et porte-parole

Antje Baertschi
tél. +41 58 463 52 75
courriel

Chef suppléant de la Communication et porte-parole

Fabian Maienfisch
tél. +41 58 462 40 20
courriel

Porte-parole

Livia Willi Yéré
tél. +41 58 469 69 28
courriel

Imprimer le contact

News - Abonnement

https://www.seco.admin.ch/content/seco/fr/home/seco/nsb-news.msg-id-86119.html