Rapport de l’OCDE relatif à la situation des travailleurs âgés en Suisse

Berne, 23.10.2014 - Comparé aux autres pays de l'OCDE, la Suisse présente un des taux d'emploi les plus élevés chez les personnes de plus de 55 ans. Toutefois, dans son dernier rapport relatif à la situation des travailleurs âgés, l'OCDE arrive à la conclusion suivante : une stratégie d’ensemble est nécessaire pour améliorer la gestion des âges au sein des entreprises. Les autorités doivent encourager les partenaires sociaux à donner à tous les travailleurs âgés de meilleurs choix et incitations pour continuer à travailler jusqu'à l'âge de la retraite et au-delà.

Bonne intégration des tranches plus âgées de la population sur le marché du travail en comparaison internationale
La Suisse se situe dans le peloton de tête des pays de l’OCDE en ce qui concerne le taux d’emploi des personnes âgées. En 2012, ce dernier a atteint 70,5 % chez les 55-64 ans, se plaçant après l’Islande (79,2 %), la Nouvelle-Zélande (73,9 %), la Suède (73,1 %) et la Norvège (70,9 %), et surpassant de près de 17 points de pourcentage la moyenne de l’OCDE (54 %). Conformément à la définition de l’Organisation Internationale du Travail (OIT), le taux de chômage des 55-64 ans se situe à 3,1 % pour 2012, soit à peine plus de la moitié de la moyenne de l'OCDE (6 %). Tout comme dans les autres pays de l'OCDE, en Suisse, les chômeurs âgés éprouvent beaucoup plus de difficultés que les jeunes chômeurs à sortir du chômage. Les femmes ainsi que les personnes possédant un niveau de formation peu élevé sont encore plus touchées par ce problème.

Selon l'OCDE, les bons résultats actuels de la Suisse sont avant tout liés à des conditions favorables. En comparaison avec les résultats datant d'il y a dix ans, le renforcement des incitations pour travailler plus longtemps et l’employabilité des travailleurs âgés se sont améliorés. Dans son rapport, l'OCDE conseille à la Suisse de continuer sur la même lancée. La mise en œuvre des mesures visant à travailler plus longtemps prévues par le projet de réforme « Prévoyance vieillesse 2020 » ou celle de mesures d'intégration sur le marché du travail des personnes plus âgées qui touchent l'AC, l'AI et/ou l'aide sociale en font partie.

Une stratégie d'ensemble basée sur trois piliers
L'OCDE conseille à la Suisse de poursuivre une stratégie d'ensemble et de prendre des mesures dans les trois domaines suivants :

  • renforcement des incitations pour travailler plus longtemps
  • élimination des obstacles au recrutement des travailleurs âgés
  • amélioration de l’employabilité des travailleurs âgés

Impliquer davantage les partenaires sociaux
Selon l'OCDE, l'élimination des obstacles au recrutement des travailleurs âgés représente le plus gros manque à combler de la Suisse. Il est donc nécessaire de continuer la lutte contre la discrimination liée à l'âge. Dans ce contexte, l’OCDE considère que la responsabilité incombe avant tout aux partenaires sociaux. Ces derniers doivent exercer une meilleure gestion de l'âge, permettre la formation professionnelle continue des travailleurs âgés et fonder la rémunération davantage sur la productivité que sur l'âge. L'OCDE conseille aux autorités suisses de s’engager plus activement, p. ex., en impliquant les entreprises dans la mise en œuvre de l’initiative visant à combattre la pénurie de personnel qualifié (initiative FKI) ou en assurant une large diffusion d’informations relatives à la gestion de l'âge dans les entreprises.

Il est possible de commander le rapport auprès de l'OCDE : http://www.oecdbookshop.org


Adresse pour l'envoi de questions

Secrétariat d'Etat à l'économie SECO
Holzikofenweg 36
CH-3003 Berne
tél. +41 58 462 56 56
fax +41 58 462 56 00



Auteur

Secrétariat d'Etat à l'économie
http://www.seco.admin.ch

Dernière modification 12.02.2020

Début de la page

Contact

Demandes de medias

Veuillez adresser vos demandes de medias écrites à medien@seco.admin.ch  

Cheffe de la Communication et porte-parole

Antje Baertschi
tél. +41 58 463 52 75
courriel

Chef suppléant de la Communication et porte-parole

Fabian Maienfisch
tél. +41 58 462 40 20
courriel

Porte-parole

Livia Willi Yéré
tél. +41 58 469 69 28
courriel

Imprimer le contact

Abonnement aux news

https://www.seco.admin.ch/content/seco/fr/home/seco/nsb-news/medienmitteilungen-2014.msg-id-54915.html