La situation sur le marché du travail en décembre 2016 / moyennes de l’année 2016

Berne, 10.01.2017 - Les chômeurs inscrits en décembre 2016 - Selon les relevés du Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO), à fin décembre 2016, 159’372 personnes étaient inscrites au chômage auprès des offices régionaux de placement (ORP), soit 10’144 de plus que le mois précédent. Le taux de chômage a augmenté, passant de 3,3% en novembre 2016 à 3,5% pendant le mois sous revue. Le chômage a augmenté de 743 personnes (+0,5%) par rapport au mois correspondant de l'année précédente.

Point de presse
A 10 h aura lieu un point de presse dans le bâtiment du SECO, à l’Holzikofenweg 36 (salle 2.U06), à Berne. Après le point de presse, les intervenants se tiendront à disposition pour répondre aux questions.

Le chômage des jeunes en décembre 2016
Le chômage des jeunes (de 15 à 24 ans) a augmenté de 295 personnes (+1,6%), passant à 19’216. Par rapport au même mois de l’année précédente, il a diminué de 1’406 personnes (-6,8%).

Demandeurs d'emploi en décembre 2016
L’ensemble des demandeurs d’emploi inscrits se chiffre à 223’413 personnes, soit 8’198 de plus que le mois précédent et 3’204 (+1,5%) de plus qu'au même mois de l'année précédente.

Places vacantes annoncées en décembre 2016
Le nombre de places vacantes annoncées aux ORP a quant à lui diminué de 1’175 en décembre 2016, passant à 9’639.

Réductions de l'horaire de travail décomptées en octobre 2016
En octobre 2016, les réductions de l'horaire de travail (chômage partiel) ont touché 6’459 personnes, soit 1’400 de plus (+27,7%) que le mois précédent. Le nombre d’entreprises ayant eu recours à de telles mesures a augmenté de 81 unités (+16,0%), passant à 586, celui des heures de travail perdues de 86’726 unités (+30,3%), pour s’établir à 372’500 heures. L’année précédente à la même époque (octobre 2015), le chômage partiel avait sévi dans 563 entreprises, touchant 5’981 personnes et entraînant la perte de 360’172 heures de travail.

Personnes arrivées en fin de droits en octobre 2016
Selon les données provisoires fournies par les caisses de chômage, 2’676 personnes ont épuisé leurs droits aux prestations de l'assurance-chômage dans le courant du mois d’octobre 2016.

Rétrospective : le chômage et ses moyennes en 2016
Malgré une croissance solide et une stabilisation conjoncturelle progressive, le chômage en Suisse a augmenté par rapport à l’année précédente. En moyenne annuelle, le nombre de chômeurs s’est élevé à 149’317 personnes en 2016, ce qui signifie qu’il a augmenté de 6’507 personnes, soit de 4,6% par rapport à l’année précédente. Le rapport annuel fait ainsi état d’un taux de chômage moyen de 3,3%; soit une augmentation de 0,1 point de pourcentage par rapport à 2015 (3,2%).

Le nombre de chômeurs a diminué d’environ 24’500 personnes entre janvier et juin pour passer de 163’644 à 139’127. Lors du deuxième semestre, il a augmenté d’un peu plus de 20’000 personnes et s’est fixé à 159’372 à la fin décembre, chiffre inférieur à celui du début de l’année. Les deux grandes augmentations de chômeurs enregistrées en novembre et décembre résultent principalement des facteurs saisonniers. A ce sujet, il mérite d’être noté que le taux de chômage corrigé des variations saisonnières n’a plus subi d’augmentation depuis octobre 2015 (3,3%).

De décembre 2015 à février 2016, le nombre de demandeurs d’emploi (somme des chômeurs inscrits et des demandeurs d’emploi qui ne sont pas au chômage) a dépassé la barre des 220’000 personnes. En outre, il n’a pu passer qu’une seule fois dans l’année, et de peu, en juillet, sous la barre des 200’000 personnes (199’347 demandeurs d’emploi). Bien qu’il ait diminué de près de 23’500 personnes entre février (222’888 personnes) et juillet, le nombre de demandeurs d’emploi est remonté dans une proportion du même ordre d’août à décembre et s’est finalement établi à 223’413 personnes, ce qui est légèrement supérieur par rapport au début de l’année. En moyenne annuelle, le nombre de demandeurs d’emploi s’élève à 211’097, ce qui équivaut à une augmentation de 10’124 personnes par rapport à l’année précédente.

En affichant un taux moyen annuel de 3,4%, le chômage des jeunes (de 15 à 24 ans) est identique à celui de l’année précédente.

La moyenne annuelle du taux de chômage des seniors actifs (âgés de 50 ans et plus) s’élève à 2,8 %, ce qui représente une hausse de 0,2 point de pourcentage du taux de chômage moyen annuel par rapport à l’année précédente.

L'exercice 2016 se soldera pour le fonds de compensation de l'assurance-chômage, selon les estimations actuelles, par des recettes de cotisations de 6,90 milliards de francs (2015: 6,80 milliards) et des recettes totales de 7,57 milliards de francs (2015: 7,42 milliards), des dépenses totales de 7,42 milliards de francs (2015: 6,81 milliards) et un excédent de 0,15 milliard de francs (2015: 0,61 milliard). Les prêts cumulés accordés par la Trésorerie de la Confédération s'élèvent à 2,5 milliards de francs (2015: 2,6 milliards).


Adresse pour l'envoi de questions

Secrétariat d'Etat à l'économie SECO
Holzikofenweg 36
CH-3003 Berne
tél. +41 58 462 56 56
fax +41 58 462 56 00



Auteur

Secrétariat d'Etat à l'économie
http://www.seco.admin.ch

Dernière modification 31.08.2018

Début de la page

Contact

Demandes de medias

Veuillez adresser vos demandes de medias écrites à medien@seco.admin.ch  

Cheffe de la Communication et porte-parole

Antje Baertschi
tél. +41 58 463 52 75
fax +41 58 462 56 00
Courriel

Chef suppléant de la Communication et porte-parole

Fabian Maienfisch
tél. +41 58 462 40 20
fax +41 58 462 56 00
Courriel

Imprimer le contact

Abonnement aux news

https://www.seco.admin.ch/content/seco/fr/home/seco/nsb-news/medienmitteilungen-2017.msg-id-65188.html