Nouvelle stratégie touristique de la Confédération

Berne, 15.11.2017 - Le 15 novembre 2017, le Conseil fédéral a approuvé la nouvelle stratégie touristique de la Confédération afin d’améliorer les conditions-cadre du tourisme suisse. Concrètement, l’objectif est d’encourager l’entrepreneuriat, d’utiliser les chances offertes par la numérisation et de renforcer l’attrait de l’offre et la présence du tourisme suisse sur le marché.

Prenant note du changement structurel et de la rapidité avec laquelle il bouleverse le monde du tourisme, le Conseil fédéral a adopté une nouvelle stratégie en remplacement de celle de 2010. De cette manière, la politique touristique de la Confédération pourra répondre aux défis majeurs que le secteur touristique suisse est appelé à relever.

Cette nouvelle stratégie a défini les activités et les mesures principales suivantes :

Coordination

Le Conseil fédéral entend renforcer la coopération et la coordination entre les politiques qui touchent au tourisme. Il importe d’augmenter le nombre de collaborations thématiques et par projets dans le cadre de groupes de travail spécifiques afin d’imaginer des pistes et des actions possibles, par exemple en vue de préserver et de renforcer les qualités paysagères et architecturales de la place touristique suisse. La productivité inférieure à la moyenne et l’accroissement continu de la densité réglementaire sont deux autres thèmes à l’ordre du jour. Il est prévu de prendre sous la loupe un ou deux thèmes chaque année.

Encourager l’entrepreneuriat

La politique touristique de la Confédération accorde une place très importante à l’encouragement de l’entrepreneuriat. Il s’agit en premier lieu d’augmenter la productivité des entreprises touristiques et d’accompagner le changement structurel. Des mesures d’allégement de diverses réglementations seront examinées dans la perspective d’un cadre réglementaire favorable au tourisme. Par ailleurs, il convient d’encourager l’entrepreneuriat dans le tourisme suisse, en particulier en renforçant les capacités de ses acteurs par l’intensification de la promotion des jeunes pousses ou encore par la mise en place de mesures de coaching en collaboration avec Innosuisse.

Numérisation

La qualification, la motivation et la capacité d’innovation du personnel sont des éléments clés de la réussite dans le secteur touristique. On constate un besoin croissant de compétences numériques dans pratiquement tous les domaines ainsi que de personnel qualifié dans le domaine TIC. Dans ce contexte, la collaboration entre le SEFRI et le SECO sera renforcée. En outre, un encouragement ciblé des projets au moyen des différents instruments prévus à cet effet tels qu’Innotour ou la nouvelle politique régionale favorisera la transformation numérique du secteur. Les nouveaux comportements des voyageurs et leurs besoins toujours plus différenciés exigent que l’on cible clairement les hôtes et qu’on leur propose un marketing individualisé. En ce qui concerne l’organisation nationale de marketing Suisse Tourisme, le développement de la plateforme internet MySwitzerland sera poursuivi.

Investissements

Dans l’environnement concurrentiel actuel et en particulier du fait des perspectives de rendement limitées dans le domaine du tourisme, les investissements dans les infrastructures touristiques constituent un défi de taille. Il s’agit de répertorier et d’évaluer les différents modèles existants et nouveaux d’encouragement et de financement des investissements. Le but est de dresser un état des lieux de l’encouragement actuel des investissements dans le tourisme suisse et d’identifier les éventuels besoins de développement en la matière.

La mise en œuvre et l’impact de la nouvelle stratégie touristique seront évalués régulièrement. À cet effet, un groupe de suivi accompagnera le processus de mise en œuvre.

Depuis 2010, le tourisme a vécu une révolution copernicienne provoquée dans le sillage notamment de la forte appréciation du franc suisse et de la numérisation. Si les zones urbaines se sont développées de manière positive, les zones rurales et l’espace alpin ont subi des contrecoups parfois importants. Dans ce contexte, le Parlement a libéré pour la période 2016-2019 une enveloppe de 210 millions de francs pour un programme d’impulsion, qui vient s’ajouter aux moyens ordinaires de 440 millions. En outre, le prêt supplémentaire de 100 millions de francs accordé à la Société suisse de crédit hôtelier a été prolongé jusqu’en 2019.


Adresse pour l'envoi de questions

Richard Kämpf, chef du secteur Politique du tourisme, SECO,
tél. 058 462 27 52, richard.kaempf@seco.admin.ch



Auteur

Conseil fédéral
https://www.admin.ch/gov/fr/accueil.html

Département fédéral de l'économie, de la formation et de la recherche
http://www.wbf.admin.ch

Département fédéral de l'économie, de la formation et de la recherche
http://www.wbf.admin.ch

Dernière modification 12.02.2020

Début de la page

Contact

Demandes de medias

Veuillez adresser vos demandes de medias écrites à medien@seco.admin.ch  

Cheffe de la Communication et porte-parole

Antje Baertschi
tél. +41 58 463 52 75
courriel

Chef suppléant de la Communication et porte-parole

Fabian Maienfisch
tél. +41 58 462 40 20
courriel

Porte-parole

Livia Willi Yéré
tél. +41 58 469 69 28
courriel

Imprimer le contact

Abonnement aux news

https://www.seco.admin.ch/content/seco/fr/home/seco/nsb-news/medienmitteilungen-2017.msg-id-68814.html