Quatrième conférence nationale sur le thème des travailleurs âgés et de la formation tout au long de la vie

Berne, 26.04.2018 - Les travailleurs âgés contribuent de manière déterminante à couvrir les besoins grandissants en personnel qualifié en Suisse. Tel est le constat unanime qu’ont dressé des représentants de la Confédération, des cantons et des partenaires sociaux réunis le 26 avril 2018 à Berne à l’occasion de la quatrième conférence nationale sur le thème des travailleurs âgés. L’évaluation de la situation de ces derniers a par contre fait l’objet de divergences d’appréciation. Dans leur déclaration finale commune, la Confédération, les cantons et les partenaires sociaux se sont déclarés prêts à examiner des propositions susceptibles d’éviter aux chômeurs âgés arrivant en fin de droits de connaître des difficultés financières et sociales.

Un certain nombre de résultats ont été obtenus ces dernières années : la Confédération soutient par exemple des formations continues ciblées destinées à consolider les compétences de base sur le lieu de travail. Par ailleurs, plusieurs instruments de l'assurance-chômage ont été optimisés et complétés ponctuellement. Il est en outre important que les demandeurs d'emploi âgés puissent bénéficier de l'obligation de communiquer les postes vacants.

Dans le cadre de la conférence organisée à Berne, les représentants de la Confédération, des cantons, de l'Union syndicale suisse (USS), de Travail.Suisse, de l'Union patronale suisse (UPS) et de l'Union suisse des arts et métiers (USAM) se sont penchés, sous la houlette du conseiller fédéral Johann N. Schneider-Ammann, sur la situation des travailleurs âgés en Suisse. Les participants ont affiché des divergences de vue dans l'analyse de la situation.

Le ministre de l'Économie et de la Formation a souligné le rôle crucial que jouent les travailleurs âgés dans la couverture des besoins grandissants en personnel qualifié, et indiqué qu'il convenait de préserver et d'exploiter les potentiels disponibles. Il s'est également référé à la rencontre du 23 avril dernier avec les organisations 50+.

Lors de cette quatrième conférence, une attention particulière a été accordée aux conditions permettant une planification active de la carrière, laquelle permet aux employés comme aux employeurs d'identifier en amont les opportunités à saisir et les risques à écarter. Dans leur déclaration finale commune, les intervenants ont rappelé que, si la gestion du parcours professionnel et la formation continue incombaient en premier ressort aux travailleurs, les employeurs, les associations professionnelles et économiques, les cantons et la Confédération avaient aussi un rôle central à jouer. À ce titre, la Confédération et les cantons doivent proposer des conditions-cadre et des prestations garantissant l'égalité des chances dans l'accès aux formations continues et aux offres de conseil, et créer les incitations nécessaires permettant de rester le plus longtemps possible sur le marché du travail. Il a par ailleurs été décidé que la Confédération, les cantons et les partenaires sociaux examineront diverses propositions permettant d'éviter aux chômeurs âgés arrivant en fin de droits de connaître des difficultés financières et sociales. À la demande des partenaires sociaux et sur la base des feedbacks des organisations de personnes concernées, le Département fédéral de l'économie, de la formation et de la recherche (DEFR) analysera de nouveau l'efficacité des prestations de conseil fournies notamment aux demandeurs d'emploi âgés par les offices régionaux de placement (ORP), et soutiendra le cas échéant les cantons en leur fournissant des consignes d'optimisation concrètes.

Des membres de l'OCDE, la Suisse est l'un des pays affichant le taux d'actifs occupés entre 55 et 64 ans le plus élevé. Ces personnes sont moins touchées par le chômage que les jeunes. C'est ce qui ressort, ces dernières années, des chiffres du chômage calculés par le SECO et de ceux de l'OFS relatifs au taux de chômage au sens de l'Organisation internationale du travail (OIT).

En adoptant le postulat 14.3569 Rechsteiner, le Parlement a chargé le Conseil fédéral de convoquer une conférence nationale sur le thème des travailleurs âgés. Après s'être rencontrés pour la première fois en avril 2015, les représentants de la Confédération, des cantons et des partenaires sociaux se sont réunis jeudi pour la quatrième fois. Une cinquième conférence est prévue en 2019.


Adresse pour l'envoi de questions

Irène Harnischberg, porte-parole du DEFR, 058 462 20 34



Auteur

Département fédéral de l'économie, de la formation et de la recherche
http://www.wbf.admin.ch

Secrétariat d'Etat à l'économie
http://www.seco.admin.ch

Dernière modification 20.03.2019

Début de la page

Contact

Demandes de medias

Veuillez adresser vos demandes de medias écrites à medien@seco.admin.ch  

Cheffe de la Communication et porte-parole

Antje Baertschi
tél. +41 58 463 52 75
fax +41 58 462 56 00
courriel

Chef suppléant de la Communication et porte-parole

Fabian Maienfisch
tél. +41 58 462 40 20
fax +41 58 462 56 00
courriel

Porte-parole

Livia Willi
tél. +41 58 469 69 28
fax +41 58 462 56 00
courriel

Imprimer le contact

News - Abonnement

https://www.seco.admin.ch/content/seco/fr/home/seco/nsb-news.msg-id-70584.html