La Conférence nationale sur les travailleurs âgés arrête des mesures

Berne, 27.04.2015 - Le conseiller fédéral Johann N. Schneider-Ammann a adopté lundi, en collaboration avec les cantons et les partenaires sociaux, des mesures visant à améliorer la situation des travailleurs âgés. Les participants à la première Conférence nationale sur les travailleurs âgés ont en outre arrêté une feuille de route. Ils dresseront un bilan des mesures lors de la prochaine conférence nationale, qui aura lieu en avril 2016.

En adoptant le postulat 14.3569 Rechsteiner, le Parlement a chargé le Conseil fédéral de convoquer une conférence nationale sur le thème des travailleurs âgés. Cette conférence s'est tenue le 27 avril 2015, à Berne, en présence des partenaires sociaux et des cantons. Deux semaines auparavant, le Département fédéral de l'économie, de la formation et de la recherche (DEFR) et le Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO) ont adressé une invitation aux acteurs et aux organisations concernés par la thématique. Les préoccupations de ces acteurs et organisations ont été examinées durant la conférence. Au demeurant, la situation des travailleurs âgés avait d'emblée été désignée comme l'une des quatre priorités de l'initiative visant à combattre la pénurie de personnel qualifié lors de son lancement en 2011.

Durant la Conférence, les représentants de la Confédération, des cantons, de l'Union syndicale suisse (USS), de Travail.Suisse, de l'Union patronale suisse (UPS) et de l'Union suisse des arts et métiers (USAM) se sont penchés sur la situation des travailleurs âgés en Suisse. L'analyse du SECO, dont l'objectif était d'approfondir une étude de l'OCDE, montre que, en comparaison internationale, cette situation est satisfaisante. Selon l'enquête suisse sur la population active, le taux d'activité des personnes âgées de 55 à 64 ans était de 74 % en 2014, soit l'un des plus élevés du monde. Le taux de chômage des personnes âgées de plus de 50 ans s'est inscrit à 2,8 % en 2014, 0,4 point de pourcentage en dessous de la moyenne suisse. Toutefois, lorsqu'elles se retrouvent au chômage, ces personnes rencontrent souvent plus de difficultés à retrouver un emploi que les plus jeunes.

Afin d'améliorer la situation des travailleurs âgés, les participants à la conférence ont adopté une série de mesures. Les instruments de l'AC, à commencer par les ORP, doivent continuer d'être optimisés. Les cantons procéderont en outre à un état des lieux et assureront un suivi auprès des autorités cantonales du marché du travail afin de recenser les mesures de réinsertion efficaces. L'accent doit être également mis sur la formation continue, raison pour laquelle il est recommandé de dresser régulièrement «un bilan des compétences» des collaborateurs au sein d'une entreprise. Il faut en outre sensibiliser les employeurs, les employés et l'opinion. Les travailleurs âgés doivent parfois faire face à des préjugés négatifs, qui les prétéritent lors de l'embauche. Il convient de corriger cette image et de mettre en avant leur potentiel. Enfin, les employeurs du secteur privé comme du secteur public doivent se garder de préciser une fourchette ou une limite d'âge dans les mises au concours lorsque ce n'est pas nécessaire.

Lors de la conférence, la Confédération, les cantons et les partenaires sociaux sont convenus d'une feuille de route. Une deuxième conférence sera organisée en avril 2016, dont l'objectif sera de discuter les résultats et de dresser un premier bilan des mesures. Deux réunions préparatoires seront organisées en amont de cette conférence, en automne 2015 et au printemps 2016.


Adresse pour l'envoi de questions

Irène Harnischberg,
porte-parole du DEFR
Tél. 058 462 20 34



Auteur

Département fédéral de l'économie, de la formation et de la recherche
http://www.wbf.admin.ch

Dernière modification 20.03.2019

Début de la page

Contact

Demandes de medias

Veuillez adresser vos demandes de medias écrites à medien@seco.admin.ch  

Cheffe de la Communication et porte-parole

Antje Baertschi
tél. +41 58 463 52 75
fax +41 58 462 56 00
courriel

Chef suppléant de la Communication et porte-parole

Fabian Maienfisch
tél. +41 58 462 40 20
fax +41 58 462 56 00
courriel

Porte-parole

Livia Willi
tél. +41 58 469 69 28
fax +41 58 462 56 00
courriel

Imprimer le contact

News - Abonnement

https://www.seco.admin.ch/content/seco/fr/home/seco/nsb-news.msg-id-57020.html