Produit intérieur brut au 4e trimestre 2019 : le ralentissement de la conjoncture se confirme

Berne, 03.03.2020 - Le produit intérieur brut (PIB) de la Suisse a progressé de 0,3 % au 4e trimestre 2019, contre 0,4 % au trimestre précédent*. L’industrie axée sur l’exportation a perdu de l’élan, tandis que l’économie intérieure a soutenu la croissance. L’évolution en Suisse fait ainsi écho à l’évolution internationale. Pour l’ensemble de l’année 2019, la croissance du PIB s’élève à 0,9 %.

Après quatre trimestres de croissance supérieure à la moyenne, la valeur ajoutée a marqué le pas dans l’industrie manufacturière (−0,0 %). La situation internationale défavorable continue de grever les branches de l’industrie sensibles à la conjoncture, comme l’industrie des machines et des métaux, qui ont connu un nouveau recul des chiffres d’affaires. L’industrie chimique et pharmaceutique a certes soutenu la croissance économique en Suisse, mais elle n’a pas pu garder la dynamique des trimestres précédents. Les exportations de marchandises** ont légèrement fléchi (−0,5 %), tandis que les importations de marchandises** se sont fortement contractées (−2,7 %).

Dans le sillage de l’évolution internationale, les investissements dans les machines et les équipements électriques – qui sont sensibles à l’évolution conjoncturelle – ont reculé ; dans l’ensemble, les entreprises n’ont investi que timidement dans leurs capacités de production. Les investissements en biens d’équipement ont néanmoins progressé (+2,4 %) en raison des investissements très volatiles dans les aéronefs. Les investissements dans la construction ont connu une évolution positive (+0,4 %), tout comme la valeur ajoutée dans le bâtiment et le génie civil (+0,9 %). Les dépenses de consommation des ménages privés (+0,4 %) et de l’État (+0,5 %) ont globalement affiché une croissance légèrement plus vigoureuse qu’au trimestre précédent, grâce notamment au recul des prix à la consommation. La demande intérieure a dans l’ensemble augmenté de façon modérée.

La plupart des branches du secteur des services ont profité de cette augmentation. Le commerce a ainsi enregistré une forte croissance (+1,2 %), stimulée notamment par la vente de véhicules automobiles. De même, après deux trimestres négatifs, l’importante branche des services proches des entreprises, a timidement renoué avec la croissance (+0,2 %). L’administration publique (+0,5 %) et le secteur de la santé (+0,5 %) ont également livré des impulsions positives. Par contre, l’évolution en demi-teinte des trimestres précédents s’est poursuivie dans le secteur des transports et de la communication (−0,3 %) et celui de la finance (−0,4 %), toutes deux freinées entre autres par leurs activités commerciales internationales. Dans l’ensemble, les exportations de services ont connu une croissance moyenne (+0,8 %), tandis que les importations de services ont diminué (−1,8 %).

Premiers résultats pour 2019
La première estimation du BIP réel pour 2019 fait état d’une croissance annuelle de 0,9 % (2018 : 2,8 %). Corrigée des effets des manifestations sportives, la croissance s’élève à 1,4 % (2018 : 2,3 %). L’économie suisse a par conséquent retrouvé le faible niveau de croissance de 2015 et 2016.

L’industrie manufacturière a été le principal moteur de la croissance en 2019, avec toutefois une évolution très inégale pour les différentes branches qui la composent. Le secteur des services a également contribué de manière positive à la croissance du PIB, quand bien même dans une moindre mesure qu’en 2018. Du côté des dépenses, la croissance a été soutenue tant par le commerce extérieur que la demande intérieure.

* Variations réelles par rapport au trimestre précédent. Données et informations supplémentaires : www.seco.admin.ch/pib.
** Sans objets de valeur.


Adresse pour l'envoi de questions

Secrétariat d'Etat à l'économie SECO
Holzikofenweg 36
CH-3003 Berne
tél. +41 58 462 56 56
fax +41 58 462 56 00



Auteur

Secrétariat d'Etat à l'économie
http://www.seco.admin.ch

Dernière modification 14.09.2020

Début de la page

Contact

Demandes de medias

Veuillez adresser vos demandes de medias écrites à medien@seco.admin.ch  

Cheffe de la Communication et porte-parole

Antje Baertschi
tél. +41 58 463 52 75
courriel

Chef suppléant de la Communication et porte-parole

Fabian Maienfisch
tél. +41 58 462 40 20
courriel

Porte-parole

Livia Willi Yéré
tél. +41 58 469 69 28
courriel

Porte-parole

Nadine Mathys
tél. +41 58 481 86 47
courriel

Imprimer le contact

News - Abonnement

https://www.seco.admin.ch/content/seco/fr/home/seco/nsb-news.msg-id-78314.html