Climat (confort thermique, chaleur, rayonnement calorifique, froid, UV)

Les travailleurs doivent être protégés des effets de la chaleur et du soleil. Lorsqu'un travail doit être effectué dans des locaux non chauffés, dans des bâtiments partiellement ouverts ou en plein air, les mesures indispensables pour la protection des travailleurs contre le froid et les intempéries doivent être prises.

Chaleur, UV et ozone

Les recommandations pour le travail en période de forte chaleur, que ce soit à l'intérieur ou à l'extérieur, s'appuient sur la connaissance médicale des conséquences de l'exposition de l'être humain à la chaleur, rayonnement UV et ozone compris. Les informations ci-après reposent sur les bases légales suivantes: art. 2, 20 et 21 de l'ordonnance 3 relative à la loi sur le travail OLT 3 (RS 822.113, Protection de la santé).

Les outils ci-dessous s'adressent à toutes les branches et à toutes les catégories d'entreprises ainsi qu'aux spécialistes de la sécurité au travail et aux organes d'exécution de la loi sur le travail. Ils ont le caractère de recommandations. Certaines branches (p. ex. la construction) ont développé, dans le cadre de leurs solutions de branche pour la sécurité au travail, des outils concernant le travail dans les périodes de forte chaleur qui sont plus sophistiqués et qui sont conçus en fonction des spécificités de la branche.

Travail à l'intérieur pendant les périodes de forte chaleur

Il s'agit de définir, à l'issue d'une évaluation simple de l'exposition à la chaleur à l'intérieur des bâtiments, les mesures techniques, organisationnelles et personnelles à prendre avant et pendant la période de chaleur. On trouvera ici diverses recommandations pratiques (p. ex. concernant le comportement individuel). Les postes de travail exposés à la chaleur, comme on en rencontre fréquemment dans le domaine de la maintenance et de l'entretien d'installations avec rayonnement de chaleur, doivent faire l'objet d'une évaluation spécifique par des spécialistes de la sécurité au travail (p. ex. médecins du travail).

Travail à l'extérieur pendant les périodes de forte chaleur, rayons UV et ozone

L'évaluation des risques sur laquelle se fondent les recommandations ci-dessous part du principe que l'on n'affecte à des travaux en plein air avec exposition à la chaleur et à l'ozone que des travailleurs en bonne condition physique. Par ailleurs, l'absorption de médicaments ou d'alcool peut modifier considérablement les capacités physiques d'une personne! 

Rayons UV et santé

Une exposition excessive est nocive pour la peau et les yeux. Les rayons ultraviolets (rayons UV), sont particulièrement dangereux. De nombreux métiers impliquent une exposition aux rayons UV nécessitant l'application de mesures de précaution permettant de réduire les risques qui en résultent.

Travailler au froid

La brochure « Travailler au froid » met à disposition une aide concrète pour la pratique en entreprise. Elle facilite la reconnaissance et l'évaluation des dangers pour la sécurité et la santé lors de travaux dans des conditions de froid au-dessous de +15°C et elle livre des principes de base pour l'aménagement de places de travail au froid à l'intérieur et en plein air selon le principe TOP (mesures de protection Techniques, Organisationnelles et Personnelles). Les informations et les recommandations se fondent sur les résultats de projets de recherche sur le travail au froid et sur l'expérience pratique en entreprise (p. ex. commerce de denrées alimentaires, transformation de la viande, etc.) 

Dernière modification 20.12.2016

Début de la page

https://www.seco.admin.ch/content/seco/fr/home/Arbeit/Arbeitsbedingungen/gesundheitsschutz-am-arbeitsplatz/Arbeitsraeume-und-Umgebungsfaktoren/Klima.html