Climat de consommation en janvier marqué par l’évolution du cours de change

Berne, 05.02.2015 - Les résultats de l’enquête d’opinion de janvier 2015* ont été influencés par la décision de la Banque nationale suisse (BNS) d’abolir le cours plancher de 1,20 franc pour 1 euro à la mi-janvier. Pour l’ensemble du mois de janvier, le climat de consommation (moyenne de quatre questions**) est resté quasiment inchangé par rapport à octobre (-6 en janvier 2015, par rapport à -11 en octobre 2014).

Le nombre de personnes interrogées avant et après les événements du 15 janvier dernier n’est pas identique et les commentaires apportés dans ce communiqué de presse doivent être nuancés. Le caractère représentatif s’amenuise (les intervalles de confiance augmentent) avec un nombre plus restreint de personnes interrogées. Trois quarts des interviews ont été réalisés jusqu’au 14 janvier et un quart après cette date. Si l’on calcul un indice uniquement à partir des réponses récoltées jusqu’au 14 janvier, une embellie peut être notée (-3 points pour l’indice obtenu avec ces réponses). Les réponses des interviews réalisés à partir du 15 janvier (échantillon restreint, caractère représentatif moins élevé) signalent une légère baisse du climat de consommation (-17 points pour l’indice calculé selon cette variante).

Ce sont surtout les réponses aux questions liées aux attentes sur l’activité économique future et sur l’évolution future des prix qui ont signalé les plus grandes différences (avant et à partir du 15 janvier). Egalement l’appréciation du caractère plus ou moins favorable de la période actuelle pour procéder à des achats de grande importance a été influencée par la décision du 15 janvier, ainsi, mais dans une moindre mesure, que les réponses des personnes interrogées ayant trait aux indicateurs du marché du travail (sécurité des postes de travail et anticipation de la hausse du chômage). Par contre, les événements de la mi-janvier ne semblent pas avoir influencé la perception de la situation financière des ménages, ni les possibilités, actuelles ou futures, de procéder à des épargnes. 

Dans un annexe, associé à ce communiqué de presse, une série de graphiques présente les résultats des réponses obtenues, avec les intervalles de confiance associés, avant et à partir du 15 janvier dernier, ainsi que la moyenne des réponses obtenues durant l’ensemble de l’enquête de janvier 2015.

*En janvier, avril, juillet et octobre, environ 1200 ménages choisis au hasard sont interrogés sur mandat du Secrétariat d’Etat à l’économie (SECO) quant à leur évaluation personnelle de la situation économique, de leur situation financière, de l’évolution des prix, de la sécurité de l’emploi, etc. L’enquête est réalisée par l’institut d’études de marché DemoScope.

**Appréciation des perspectives économiques futures, appréciation du développement futur du chômage, évolution attendue de la situation financière du ménage, possibilité d’épargne dans les douze prochains mois.


Adresse pour l'envoi de questions

Secrétariat d'Etat à l'économie SECO
Holzikofenweg 36
CH-3003 Berne
tél. +41 58 462 56 56
fax +41 58 462 56 00



Auteur

Secrétariat d'Etat à l'économie
http://www.seco.admin.ch

Dernière modification 20.03.2019

Début de la page

Contact

Demandes de medias

Veuillez adresser vos demandes de medias écrites à medien@seco.admin.ch  

Cheffe de la Communication et porte-parole

Antje Baertschi
tél. +41 58 463 52 75
fax +41 58 462 56 00
courriel

Chef suppléant de la Communication et porte-parole

Fabian Maienfisch
tél. +41 58 462 40 20
fax +41 58 462 56 00
courriel

Porte-parole

Livia Willi
tél. +41 58 469 69 28
fax +41 58 462 56 00
courriel

Imprimer le contact

News - Abonnement

https://www.seco.admin.ch/content/seco/fr/home/seco/nsb-news.msg-id-56125.html