Coronavirus: la Suisse débloque 400 millions de francs en soutien à des actions internationales

Berne, 30.04.2020 - Le Covid-19 affecte les pays en développement de façon tout à fait manifeste. Dans les États où sévissent la pauvreté, les conflits et les catastrophes, la situation déjà précaire se dégrade encore. Pour atténuer cette évolution, le Conseil fédéral a décidé, lors de sa séance du 29 avril 2020, d’octroyer au Comité international de la Croix-Rouge (CICR) un prêt sans intérêts d’un montant total de 200 millions de francs et de soutenir les actions du Fonds fiduciaire d’assistance et de riposte aux catastrophes du FMI à hauteur de 25 millions de francs. Une autre enveloppe de 175 millions de francs vise à renforcer la coopération internationale et doit permettre aux organisations actives au niveau international d’être mieux armées pour faire face au Covid-19. La Suisse témoigne ainsi sa solidarité dans le cadre de cette crise qui touche le monde entier.

La pandémie de Covid-19 a eu de profondes répercussions sur la vie de toutes et de tous. Les restrictions économiques découlant du confinement font peser une réelle menace sur les populations des pays en développement principalement: dès lors que les plus pauvres ne peuvent plus travailler, ils ne sont pas en mesure de nourrir leurs familles. Ils ne jouissent pas de conditions de travail réglementaires ni d’un système social public stable, susceptible de les protéger en pareille situation de crise. Le risque de troubles sociaux s’accroît et, faute de moyens de subsistance, de nombreuses personnes se voient contraintes de quitter leur lieu d’origine. La Suisse a tout intérêt à s’attaquer aux causes du départ de ces populations.

Contributions à des organisations internationales pour atténuer les effets de la pandémie

Le Conseil fédéral donne suite aux appels lancés par l’ONU, l’OMS, le CICR, la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR), le G20 et d’autres organisations internationales qui nécessitent d’urgence un soutien financier pour garder leur capacité d'action. Les grandes organisations actives au niveau international ont besoin de moyens pour des mesures supplémentaires visant à ralentir la propagation du virus et à amortir les conséquences économiques et sociales de la pandémie.

Le Conseil fédéral se déclare prêt à participer, à hauteur de 400 millions de francs, aux efforts internationaux qui doivent permettre d’atténuer les effets de la pandémie de Covid-19, en particulier dans les pays en développement. Il accordera, dans un premier temps, un prêt de maximum 200 millions de francs sans intérêts au CICR, qui disposera d’un délai de sept ans pour le rembourser. Le Conseil fédéral s’est par ailleurs montré favorable à une contribution de 25 millions de francs au Fonds fiduciaire d’assistance et de riposte aux catastrophes du FMI. Le Parlement tranchera au sujet du crédit et de la contribution dans le cadre de sa session d’été. Dans un deuxième temps, le Conseil fédéral se prononcera en mai sur l’octroi de nouvelles contributions d’un montant de 175 millions de francs maximum à différentes organisations actives au niveau international.

Par cette décision, il donne suite à une motion de la Commission de politique extérieure du Conseil national qui réclame une augmentation des crédits de l’aide humanitaire de 100 millions de francs pour l’année 2020.

Réaction rapide et efficace de la coopération internationale

En matière de coopération au développement, la Suisse a pu réagir de manière rapide et efficace à la crise. Le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) a procédé à des ajustements ciblés dans le cadre de la lutte contre le Covid-19, principalement dans les programmes de la DDC en cours. Le Département fédéral de l’économie, de la formation et de la recherche (DEFR) a fait de même en ce qui concerne les programmes du SECO en cours. Plus de 100 millions de francs supplémentaires ont été mis à disposition dans le cadre du budget actuel. Par ce biais, les activités d’organisations telles que l’ONU (y compris l’OMS), le CICR et la FICR ainsi que des projets de la coopération au développement suisse de nature humanitaire et en lien avec la pandémie se trouvent renforcés. L’Aide humanitaire de la DDC a d’ores et déjà livré du matériel de secours à des pays concernés qui en avaient fait la demande. La Suisse soutient en outre les mesures prises par le Groupe de la Banque mondiale et le Fonds mondial de lutte contre le VIH/sida, la tuberculose et le paludisme pour lutter contre le Covid-19.


Adresse pour l'envoi de questions

Communication DFAE
Tél. +41 58 462 31 53
info@eda.admin.ch


Auteur

Conseil fédéral
https://www.admin.ch/gov/fr/accueil.html

Département fédéral des affaires étrangères
https://www.eda.admin.ch/eda/fr/dfae.html

Secrétariat d'Etat aux questions financières internationales
http://www.sif.admin.ch

Secrétariat d'Etat à l'économie
http://www.seco.admin.ch

Dernière modification 12.02.2020

Début de la page

Contact

Demandes de medias

Veuillez adresser vos demandes de medias écrites à medien@seco.admin.ch  

Cheffe de la Communication et porte-parole

Antje Baertschi
tél. +41 58 463 52 75
courriel

Chef suppléant de la Communication et porte-parole

Fabian Maienfisch
tél. +41 58 462 40 20
courriel

Porte-parole

Nadine Mathys
tél. +41 58 481 86 47
courriel

Imprimer le contact

News - Abonnement

https://www.seco.admin.ch/content/seco/fr/home/seco/nsb-news.msg-id-78956.html