Chômage des jeunes

jugendarbeitslose_184

En comparaison internationale, la Suisse présente un faible taux de chômage des jeunes. L’assurance-chômage et le système de la formation professionnelle disposent de mesures visant à permettre aux jeunes sans formation d’en commencer une et aux jeunes ayant terminé une formation d’intégrer rapidement et durablement le marché du travail.

En dépit du contexte favorable, la lutte contre le chômage des jeunes demeure une priorité, étant donné les conséquences négatives sur les individus concernés et sur la société dans son ensemble. Le SECO analyse ainsi la situation des jeunes sur le marché du travail en permanence, afin de pouvoir réagir en tout temps à une dégradation de la situation.

Le chômage des jeunes se caractérise par de fortes variations saisonnières. En effet, de nombreux élèves, étudiants et apprentis terminent leur formation durant l’été et ne trouvent pas tous immédiatement un emploi. En outre, l’intégration des jeunes sur le marché du travail dépend fortement de la conjoncture. En cas de crise économique, les jeunes auront plus de difficultés à s’intégrer sur le marché du travail que des personnes plus âgées, ayant d’avantage d’expérience professionnelle. Par contre, les jeunes trouveront plus rapidement du travail lorsque la situation économique s’améliore.

Vous trouverez d’autres informations sur le thème des jeunes travailleurs sous la rubrique « Marché du travail ».

Dernière modification 21.04.2017

Début de la page

https://www.seco.admin.ch/content/seco/fr/home/Arbeit/Arbeitslosenversicherung/arbeitslosigkeit/Jugendarbeitslosigkeit.html