Indemnité en cas de réduction de l’horaire de travail

L’introduction de la réduction de l’horaire de travail vise à pallier un recul temporaire des activités et à préserver des emplois. Par ce biais, l’assurance-chômage offre aux employeurs une alternative aux licenciements imminents.

L’employeur économise les coûts de la fluctuation du personnel (frais de formation du nouveau personnel, perte du savoir-faire propre à l’entreprise, etc.) et peut disposer de main-d’œuvre à court terme. Les travailleurs ont l’avantage de ne pas se retrouver au chômage, de conserver l’importante protection sociale liée au contrat de travail, évitant ainsi des lacunes dans les cotisations à la prévoyance professionnelle.

Tous les travailleurs ont le droit de refuser l'indemnité en cas de réduction de l'horaire de travail. Dans ce cas, l'employeur doit continuer à leur verser l'intégralité de leur salaire mais les travailleurs qui font ce choix se retrouvent exposés à un risque accru de licenciement. 

Brochure

L'Info-Service "L'indemnité en cas de réduction de l'horaire de travail" contient les informations nécessaires ainsi que des instructions pour remplir le décompte :

Formulaires

Directives

Renseignements

Pour toute question concernant l'indemnité en cas de réduction de l'horaire de travail, veuillez vous adresser à l'autorité cantonale compétente ou à votre caisse de chômage.

Contact Whistleblowing

Dernière modification 08.02.2019

Début de la page

https://www.seco.admin.ch/content/seco/fr/home/Arbeit/Arbeitslosenversicherung/leistungen/kurzarbeitsentschaedigung.html