Activité professionnelle jusqu’à l’âge de la retraite et au-delàs

Notre société vieillit, et avec elle sa population active. Selon l’Office fédéral de la statistique (OFS), la proportion des personnes actives de plus de 50 ans se situe déjà à un tiers. Selon les prévisions de l’OFS, cette proportion atteindra son point culminant peu avant 2050. Pour les trois décennies à venir, le groupe d’âge des plus de 50 ans représente donc de loin le plus grand réservoir national de main-d’œuvre ou de spécialistes pour l’économie suisse. Cette situation doit être exploitée afin que les besoins en main-d’œuvre qualifiée ne s’aggravent pas dans les années à venir.

Cela est d’autant plus vrai que le nombre de travailleurs quittant le marché du travail suisse pour des raisons d’âge est désormais supérieur à celui des jeunes qui le rejoignent. Sur la base de l’évolution démographique, la demande croissante de main-d’œuvre qualifiée est donc confrontée à une population active en baisse. Il s’agit d’une situation qui peut accentuer les pénuries de main-d’œuvre qualifiée disponible dans certaines branches et professions.

Les actifs seniors contribuent grandement à couvrir la demande croissante de main-d’œuvre qualifiée. La promotion de bonnes conditions de travail ainsi que la suppression des incitations négatives et des obstacles afin de poursuivre l’activité professionnelle au-delà de l’âge de la retraite sont des préoccupations importantes dans le cadre de la politique en matière de personnel qualifié. Cette dernière met également l’accent sur la réinsertion professionnelle des actifs seniors, puisqu’ils ont davantage de difficultés que les jeunes à retrouver un emploi lorsqu’ils sont au chômage.


Contact spécialisé
Dernière modification 28.02.2022

Début de la page

https://www.seco.admin.ch/content/seco/fr/home/Arbeit/Fachkraefteinitiative/erwerbsbeteiligung_rentenalter.html