Ressortissants de la Croatie

Depuis le 1er janvier 2022, les ressortissants croates bénéficient de la libre circulation complète des personnes. Ainsi, les travailleuses et travailleurs croates sont sur un pied d'égalité avec ceux en provenance des autres États membres de l'UE ou de l'Association européenne de libre-échange. Si l'immigration des travailleurs croates devait dépasser un certain seuil, la Suisse pourra invoquer une clause de sauvegarde et limiter à nouveau le nombre d'autorisations à partir du 1er janvier 2023 et au plus tard jusqu'à fin 2026.

Dernière modification 07.12.2021

Début de la page

https://www.seco.admin.ch/content/seco/fr/home/Arbeit/Personenfreizugigkeit_Arbeitsbeziehungen/schwarzarbeit/Arbeit_korrekt_melden/Pflichten_Arbeitnehmenden/Auslaenderrecht/Arbeitnehmende_EU-2.html