Mesures à l’encontre du Burundi

Le 4 décembre 2015, le Conseil fédéral a décidé d’adopter une ordonnance instituant des mesures à l’encontre du Burundi. Ces mesures interviennent en réponse aux problèmes politiques et de sécurité rencontrés par cet Etat ainsi qu’aux graves violations des droits de l’homme qui y sont perpétrées depuis la tentative de putsch survenue au printemps 2015. Elles s’inspirent des mesures prises par l’Union européenne le 1er octobre 2015.

L'ordonnance prévoit les mesures suivantes à l'encontre du Burundi :

Sanctions financières

  • Gel des avoirs et des ressources économiques appartenant à certaines
    personnes physiques, entreprises et entités (art. 1, al. 1, et annexe)
  • Interdiction de transférer ou de mettre à disposition des avoirs et des ressources économiques (art. 1, al. 2, et annexe)
  • Obligation de déclarer les valeurs patrimoniales gelées (art. 4)

Ordonnance

Informations Modification PDF Modification XML Version consolidée
Modification du 7.11.2018, avec entrée en vigueur le 8.11.2018 à 18 heures Burundi Delta 2018-11-07 (PDF, 104 kB, 08.11.2018) Burundi Delta 2018-11-07   (XML, 5 kB, 08.11.2018) Burundi 2018-11-08 (PDF, 107 kB, 08.11.2018)
Modification du 04.12.2015, avec entrée en vigueur le 04.12.2015 Burundi Delta 2015-12-04   (PDF, 157 kB, 24.02.2016) Burundi Delta 2015-12-04 (ZIP, 2 kB, 24.02.2016)   Burundi 2015-12-04   (PDF, 153 kB, 24.02.2016)

Dernière modification 27.03.2019

Début de la page

https://www.seco.admin.ch/content/seco/fr/home/Aussenwirtschaftspolitik_Wirtschaftliche_Zusammenarbeit/Wirtschaftsbeziehungen/exportkontrollen-und-sanktionen/sanktionen-embargos/sanktionsmassnahmen/massnahmen-gegenueber-burundi.html